«Mon travail consiste à solidariser Temps et Espace animés. Développer d’une part des expressions de l’espace pour le musical; les intégrer à celles, déjà existantes, du temps ou mieux, les dessiner en cours de réalisation lorsque se dévoilent de nouvelles expressions du temps. Moduler, d’autre part, des motifs sonores choisis pour leurs qualités morphologiques ou imagiques en s’éclairant de leur rhiza pour les dynamiser. Jouer avec les images mentales qu’elles suggèrent et percevoir ainsi la nature des phénomènes animés qui en découlent. L’esprit de la danse et la nécessité du silence sont les émetteur – transmetteurs que j’ai choisi pour m’orienter. Leur présence s’impose et s’oublie en phase de composition pour laisser le spirituel guider les sens. Pour qu’entre la Terre et le Ciel l’écoute soit verticale.»

«Même si je danse en silence, je ne peux le faire qu’en musique…» Stephan Dunkelman

Bio Stephan Dunkelman

CV Stephan Dunkelman

L’équipe de La Semaine du Son est très heureuse d’avoir pu organiser cette soirée dédiée à Stephan Dunkelman avec les amis et les enfants de Stephan. Merci à tous !

Cette soirée est organisée avec l’aide de Projection RoomDomino StudioMusiques & RecherchesFeBeME-BeFEM (Fédération belge de musique électroacoustique), le Forum des compositeurs, Transcultures et le Senghor

 

Première partie

DES VOIX PARMI LES PIERRES (12′)

Elena Dunkelman et David Baltuch présentent trois chants de Maurice Ravel pour voix, piano et dispositif électroacoustique.

En hommage à Stephan Dunkelman, Elena Dunkelman (voix) et David Baltuch (piano) prolongent le projet « Des Voix et des Pierres » autour de la musique juive initié par Stephan, David et Sofia Falkovitch il y a deux ans. Il s’agissait, et il s’agit toujours, de redécouvrir la musique vocale et instrumentale à la lumières des sons de la vie, avec leur ancrage psychologique, et leurs possibles transformations et infinies combinaisons, ouvrant ainsi les horizons d’un nouveau monde sonore. 

Trois chants d’inspiration juive de Maurice Ravel – L’Énigme éternelle, Mejerke main Suhn et Kaddish – seront présentés ce soir entourés de la musique électroacoustique de Stephan Dunkelman qui leur servira donc de matrice émotionnelle et de référentiel sonore. Elena est chanteuse, spécialisée dans le jazz, et la fille de Stephan Dunkelman. David Baltuch est pianiste et compositeur de tradition classique, et un ami de longue date de Stephan.

 

LA PENSÉE MUSICALE DE STEPHAN DUNKELMAN – Elizabeth Anderson

 Elizabeth Anderson, compositrice de musique acousmatique, présentera et interprêtera trois pièces de Stephan Dunkelman.

– Methacarna (1998) 9’05” en octophonie
– Rituellipses (1993-1996) 10’59” en stéréo
– Dreamlike Shudder in an Airstream Part 1 : for a crumpled woman (2000) 13’52”

Les œuvres acousmatiques de Stephan Dunkelman sont belles d’une manière fugace et effervescente, mais en même temps, elles sont profondément physiques par nature.

Il était particulièrement brillant dans son traitement souple de la matière sonore – qui, elle-même, était souvent morphologiquement souple et fébrile – et dans sa façon de concevoir le temps musical.

Comme un écho à Stephan lui-même, ses univers acousmatiques variés se déploient avec une grande aisance et ont une longueur parfaite, ce qui reflète l’immense capacité de Stephan à avoir pu être dans tant d’endroits différents et à passer d’un scénario à un autre avec tant de fluidité, exactement au bon moment.

Dans le concert hommage à Stephan, je présenterai et interpréterai trois de ses œuvres acousmatiques, Methacarna (1998, 9’05, en octophonie), Rituellipses (1993-96, 10’59, en stéréo) et Dreamlike Shudder in an Airstream Part 1 : for a crumpled woman (2000, 13’52).

Elizabeth Anderson

 

ÉPITAPHE À STEPHAN DUNKELMAN – Jean-Jacques Duerinckx

Comme l’eau qui coule trouve toujours son chemin, la musique trouve toujours un moyen de nous  atteindre si nous la laissons entrer dans notre âme” .

‘Depuis ma rencontre avec Stephan en 2004, il fût comme un frère en musique pour moi. Stephan est  décédé durant ces moments difficiles que nous vivons. Stephan s’en alla discrètement.

Stephan et moi jouions en duo. Il aimait l’appeler Unreal Brother face. Je devais faire quelque chose  pour exprimer mes sentiments, ma tristesse pour un ami qui est parti. Je lui dédie ce moment de  musique me rappelant des moments précieux que nous avons passés ensemble. Pour toujours, la  musique que nous avons partagée résonnera dans mon âme. Merci mon ami. Je ne t’oublierai jamais.  

La piste d’accompagnement que j’ai composée et sur laquelle j’improviserai le 4 septembre, utilise  principalement des matériaux sonores produits par les saxophones : baryton et sopranino (filtrés ou  naturels). Certains sons synthétiques sont également utilisés. 

Cette pièce a été initialement jouée en « livestream » le 15 février 2021 chez moi à Braine-L’Alleud  (Belgique) pour les ‘No Lockdown Transonic sessions’ – Hiver 2020/2021 produites par Transcultures.

Jean-Jacques Duerinckx – soundcloud.com/mutation-by-mcjj – astateofmutation.bandcamp.com

 

 

 

* * *   Entr’acte   * *  *

 

ƒor Adamah Wood – Michaël Grébil

Dialogue à l’ombre double

d’une terre ré-sonnante

Une conversation re-souvenante 

de lorsqu’il était bois.

Un hommage en forme de Hörspiel live où dialogueront les oeuvres de Stephan Dunkelman et de Michaël|e Grébil Liberg.)

 

 

UNE GUIRLANDE MUSICALE POUR STEPHAN DUNKELMAN – Annette Vande Gorne

Plus de 10 compositeurs de réputation internationale offrent une nouvelle courte fleur musicale intégrée dans une longue guirlande en hommage à Stephan Dunkelman

La renommée de Stephan Dunkelman a largement dépassé les confins de notre petit territoire culturel. Ce compositeur généreux et trop discret a tissé des liens professionnels ou amicaux dans des milieux artistiques très diversifiés : peintres, réalisateurs de films, videos ou documentaires, chorégraphes, musiciens et compositeurs de tous styles.

Plusieurs compositeurs ont immédiatement répondu « présent » à un appel à composer en son honneur une courte pièce qui sera « cousue » aux autres en une seule guirlande par Marie-Jeanne Wyckmans. Le 4 septembre, à la projection room (uccle), Annette Vande Gorne spatialisera cet ensemble d’œuvres sur l’acousmonium « influx » de Musiques & Recherches : ±70 haut-parleurs variés en couleurs, rôles et caractères spatiaux sur une console de 60 voies de projection disposés dans toute la salle de concert.

Sous réserve de modification, voici les noms des compositeurs : Elizabeth Anderson, Sophie Delafontaine, Françis Dhomont, Ingrid Drese, Elsa Justel, Jean-Louis Poliart, Peter Stollery, Hans Tutscku, Annette Vande Gorne, Marie-Jeanne Wyckmans, Hervé Zénouda.

 

 

 

 

 

Share