Installation – performance sonore.

Jean-Luc Fafchamps (piano)
Michel Lorand (installation)

FADING de Lorand et Fafchamps est une installation-performance qui par le procédé de la disparition, véritable force de l’oubli, fait surgir de manière paradoxale une création inattendue.

Dans ce nouveau projet, Michel Lorand choisit de travailler à partir de Neither, opéra en un acte pour soprano de Morton Feldman créé en 1976-77. Lorand s’empare des 122 pages de la partition de cet opéra pour les reproduire puis systématiquement les effacer, une à une, minutieusement. Plus le processus avance, plus une sorte d’entrecroisement de lignes se précise pour donner finalement une authentique trame graphique, véritable carton de tapisserie.
A partir de son travail graphique, Michel Lorand a demandé au compositeur Jean-Luc Fafchamps de composer une pièce musicale pour piano disklavier. Une partition, jouée dans un premier temps « live » par Jean-Luc Fafchamps, est enregistrée (en midi), mais presque complètement effacée: seules les pointes de volume sont conservées. Ces bribes minimales se bouclent alors en une longue série de reprises générées sur piano midi par un ordinateur. A l’apogée de ce développement de brouillage, le compositeur-pianiste revient au finissage de l’exposition, exécuter sur le même piano, une nouvelle partition destinée à détourner ce processus et à y mettre fin. L’ensemble de ce déploiement est encadré par deux œuvres pour piano de Morton Feldman.

Finissage – Concert le samedi 02.02 de 14h à 15h

Share