Avec Romain Detroy, chroniqueur culturel pour la RTBF.

À travers des exercices concrets, apprendre à maîtriser sa voix, oser prendre la parole en public, trouver son propre ton, et apprivoiser la lecture publique. 

Liste d’attente : reservations@lasemaineduson.be

Depuis la nuit des temps, notre voix est notre premier outil sonore. La transmission des légendes, le relai des histoires, la circulation de notre culture passe d’abord par la voix. Pourtant, la faculté de (se) raconter, de réciter, de déclamer à voix haute ne coule pas forcément de source. La lecture publique occasionne de l’inconfort et de la peur chez certains. L’écoute de sa propre voix sur un enregistrement sonore en fait sursauter plus d’un.

Alors comment apprivoiser sa parole ? Comment se prémunir de certains tics de langage ? Comment lire à haute voix sans en avoir l’air ? Comment rendre un récit plus captivant? Comment éviter les répétitions inutiles ?

À travers des exercices concrets, individuels et collectifs, où la parole est en jeu, tous les participants apprendront à maîtriser leur stress, à développer des compétences techniques et vocales (placement de voix, choix du ton, etc.), à improviser à partir de mots-clés, à adapter leur discours à celle ou celui qui l’écoute, et à rendre leur parole la plus fluide et limpide possible.

En apprenant à structurer sa pensée et ses idées pour les exprimer oralement, chaque participant aura la possibilité de mieux faire entendre sa voix en public, et à conserver l’attention d’un auditeur sur la durée – ce qui n’est pas chose aisée, surtout dans un monde où l’image prime sur le son. Alors comment font les animateurs radio, les chroniqueurs, les porte-paroles, les attachés de presse ?

Cet atelier autour de l’oralité livrera quelques pistes et quelques clés, notamment à travers l’écoute de différentes voix, en provenance d’époques et de milieux très éloignés. Des archives sonores qui éclaireront aussi des discours plus actuels. L’atelier proposera de repérer leurs forces, leurs faiblesses, leur caractère convaincant ou non. En un mot : il s’agira d’apprendre à mieux écouter. Pour mieux se faire entendre par la suite.

À travers son expérience de professeur d’écriture radiophonique à l’ISFSC (Bruxelles) et sa pratique radiophonique à la RTBF (chroniques culturelles et émissions historiques sur La Première), Romain Detroy se met à l’écoute des participantes et participants, sans imposer de méthode toute faite, sans désir de formatage, en tentant plutôt de cheminer avec eux vers une confiance retrouvée dans sa voix et sa parole.

Romain Detroy travaille également avec de nombreuses autrices et auteurs, à qui il fait lire des extraits de leurs propres livres, dans le cadre du projet « SonaLitté », qui donne à entendre la poésie et la littérature francophone de Belgique.

Share