<strong>Parcours sonore des Marolles</strong>,<em>Installation</em>

Comment donner corps à une histoire ? 
C’est en immergeant les auditeurs dans des lieux réinventés, des sortes d’espace-temps coupés du monde, que je souhaite leur faire partager les souvenirs qui me sont confiés. Le montage sonore pioche dans la mémoire: à partir de flashs, de sensations floues ou distinctes, d’évènements à la chronologie imprécise qui me sont rapportés, je tente de reconstruire un récit dans lequel se mêlent la réalité, la fiction et l’interprétation des faits.
Le son est un puissant déclencheur d’imaginaire et d’émotion, pour peu que l’on crée de bonnes conditions d’écoute. Ainsi la scénographie et la lumière sont des composantes essentielles à la réception de l’histoire sonore qui se déroule.

Share