Deux balades sonores

1/ Lukas Anthierens – Bruxelles Dorado.

La naissance de Bruxelles est due à un pêcheur d’anguilles et à sa brillante découverte. En un rien de temps, un marécage est devenu une métropole. Bruxelles Dorado vous guide à travers l’âge d’or de la ville, un chapitre de l’histoire souvent oublié. Pourtant, les traces de ce passé ne semblent jamais bien loin. Ballade en NL à Molenbeek. 

Départ ballade (autonome): Quai au foin -1000 BXL

cfr plan: http://www.bna-bbot.be/Files/media/WebsiteBNA/BruxellesDorado/Bruxelles-Dorado—kaart.pdf

Bruxelles Dorado a été créé dans le cadre de Sonorama, un projet de BNA-BBOT avec le soutien de la Communauté Flamande et de la Ville de Bruxelles. Merci à RITCS School of Arts.

Bruxelles Dorado: https://soundcloud.com/bnabbot/bruxelles-dorado-geluidswandeling-door-lukas-anthierens

 

2/ Mia Melvaer – Choose your own fragmenture.

Une balade sonore en anglais (avec des extraits dans d’autres langues) à travers les légendes queer et féministes du centre ville de Bruxelles.

Départ balade (autonome): sur la Place Fontainas-1000 BXL

Voici un livret/ une carte: CHOOSE Mia Melvaer PLAN digital

 

Choose your own fragmenture est une balade sonore qui utilise vos choix de parcours en cours de route pour mélanger les bribes, les légendes et l’ordre des morceaux. Un voyage de type “choisissez votre propre aventure” à travers les espaces, histoires et clubs queer et féministes de Bruxelles. Il est accompagné d’un petit guide et a été créé dans le cadre de Sonorama, une agence de voyages sonores par BNA-BBOT.

 

Bruxelles Nous Appartient-Brussel Behoort Ons Toe (BNA-BBOT) fabrique une histoire et une mémoire de la ville au travers des histoires et des mémoires de ses habitants. Témoignages, bribes de conversations, monologues, chants, paysages sonores ou sons bruts, près de 20.000 données sonores forment une histoire de la ville. Une forme d’expérience documentaire au très long cours, qui n’a pas pour seul objet de capter les voix et les sons qui passent, mais de créer de multiples formes pour les donner à entendre, les restituer à la ville afin qu’elle soit activement travaillée par sa mémoire, et la mémoire sans cesse re-travaillée par la ville.

Une base de données et une carte sonore répertorient et diffusent, de manière complémentaire, l’ensemble des archives sonores. Quotidiennement mises à jour, elles sont en accès libre. Les sons forment la matière première de diverses créations (audiowalks, installation, publication, documentaire, composition,)

Share