20:00 (tout public) / CAMEO à NAMUR

Reprise de deux films des « Documents Interdits », avec une nouvelle musique originale de l’Ensemble Fractales et la comédienne Koraline de Baere. Présenter le travail de Jean-Teddy Filippe en-dehors du contexte original avec de la musique, annule le sentiment d’authenticité que conférait la télévision. Cependant, cette démarche permet de mettre l’accent sur la grande valeur artistique de ces films et ensuite, de questionner notre aptitude à stimuler notre imaginaire pour créer des fictions. En montrant Le Pique-nique sans commentaire mais avec une musique en ciné-concert, puis en le remontrant avec le commentaire original mais sans musique, le spectateur confrontera sa propre interprétation des images avec le récit qui lui sera imposé dans un second temps. Mais que visualisera-t-il à l’écoute de la musique seule, après avoir expérimenté le film deux fois dans des situations différentes ? Dans L’Examen, Stéphane Orlando se sert des lacunes volontaires du faux documentaire pour étirer le temps et proposer des interludes musicaux afin d’influencer les attentes du public sur la suite de la narration. La lecture des notes d’archives sera assurée par un comédien en direct pour renforcer la relation avec le public. Cette pratique était courante à l’ère du cinéma muet — elle était assurée par un bonimenteur — et était particulièrement florissante au Japon — les benshi y étaient de véritables célébrités. Ces différentes formes de réappropriation du travail filmique de Jean-Teddy Filippe, basé lui aussi sur l’idée de réemploi, permettra au spectateur de vivre un moment riche d’interprétations et, peut-être aussi, de l’amener à adopter une posture plus critique face à toutes les vérités dont le monde virtuel nous inonde.

L’Ensemble Fractales et Koraline de Baere.

 

Share