Le son qui voyage, qui remplie et sculpte l’espace. Musiques anciennes et d’aujourd’hui pour contrebasse seule. Concert de Carlos Payan.

A l’heure actuelle, en tant qu’instrument soliste, la contrebasse dite « classique » et ses diverses possibilités d’expression sonore sont encore peu connues des différents milieux artistiques et sociaux. C’est fort de ce constat et de l’envie d’approcher un public plus vaste en tentant de le surprendre et de l’étonner, que ce concert prend forme: Une contrebasse qui traverse le langage de la musique baroque et contemporaine *.

Le programme est composé d’adaptations d’œuvres écrites à l’époque baroque, d’œuvres originales pour contrebasse seule composées dans la deuxième moitié du XXème siècle ainsi que d’autres, créées plus récemment. 

Ce qui relie les morceaux proposés pour ce concert, c’est la matière sonore, à travers laquelle l’être humain exprime depuis la nuit des temps le paradigme de sa condition. La vie, la mort, l’existence ou l’inexistence de Dieu, l’amour, la douleur, le son, le silence, l’espace, les opposés ; voilà le fil artistique de ce voyage sonore.

Ainsi, l’installation scénique est conçue à la manière d’une « veillée-rituelle » : mise en place de lumières tamisées par des chandelles et diffusion d’un parfum de copal (encens naturel). Cette atmosphère particulière permettra de transmettre au public une sensation d’éloignement du quotidien.

* Ici, le terme contemporaine ne désigne pas le style de la musique, mais plutôt la situation temporelle de sa création.

** Technique de jeu avec les doigts de la main droite, et et aussi parfois de la gauche.

Curieux? Jetez déjà un coup d’œil ici!  

Share