En première partie de concert, Pierre Alexandre improvise, à la basse électrique et au laptop, une variation / remixage / recomposition du matériel de son dernier album, quatre poèmes, récemment paru. Coupage, collage, juxtaposition, superpositions, variations, tout est permis. Déjà, l’album est décrit comme instrumental, bruyant, (post-)acousmatique, mélodique, anecdotique, lyrique, ambiant, groovy, environnemental, abstrait, grinçant, apaisant, enragé, contemplatif, expressionniste… …c’est tout cela et rien de tout cela à la fois. Toutes ces divisions sont élaborées en dialogue. Ajoutons à cette liste une basse électrique, et nous avons une invitation pour un set haut en couleur(s). 

 

En seconde partie, la classe de composition acousmatique d’ARTS² et la Fédération Belge de Musique Électroacoustique (FeBeME-BeFEM) proposent un programme réunissant de nouveaux travaux d’étudiants et des pièces de compositeurs professionnels. L’ensemble sera proposé avec une spatialisation sur acousmonium (orchestre de haut-parleurs).

 

Share